livre Lambert

Alain LAMBERT, ancien ministre délégué au budget, Président du Conseil général de l'Orne, vient de publier un essai "Déficits publics, la démocratie en danger" aux éditions Armand Colin dans lequel il décrit avec précision les errements quant à la gestion des finances publiques françaises depuis plus de 30 ans. Depuis le second choc pétrolier, plus aucun budget de l'Etat n'a été voté en équilibre, ce faisant la dette n'a cessé de progresser, faisant ainsi reposer la charge de notre endettement sur les générations futures. Cette spirale infernale nous oblige à emprunter sur les marchés dédiés, auprès de pays émergents, accroissant davantage encore notre dépendance financière et donc notre capacité à décider, à nous imposer dans des négociations inter-dépendantes.

Pourtant, ce constat livresque n'en est pas pour autant un opus de plus à la "déclinologie". Bien au contraire, Alain LAMBERT se tourne vers l'avenir en esquissant des propositions réalistes sur le champ de la technique budgétaire et comptable. Dans un monde globalisé, il assoit le principe d'un fédéralisme européen efficace, de projets concrets, d'abandons de souverainetés maîtrisés et compris pour redevenir cet espace de liberté, de grandeur, d'espoir. En outre, il avance des propositions de modifications constitutionnelles et institutionnelles pour renouer avec une politique de "capacité à décider"...

Si la France, le monde, la situation économique vous interpellent, si vous voulez comprendre pour agir, si le futur vous intéresse sans renier les valeurs du passé, ce livre est pour vous. C'est aussi, peut-être, un moyen de redevenir exigeant quant à l’exercice de la politique, des politiques ?