cantonsSuite à la publication officielle du découpage des nouveaux cantons du département de l'Orne, Ludovic ASSIER, Président de l'UDI et du Nouveau Centre Orne, a réagi en ces termes au journal Ouest-France :'

Pour moi c'est une carte clairement à vocation électorliste qui favorise l'urbain puisque la ruralité va être sous-représentée. C'est assez flagrant au regard du découpage sur Alençon qui va passer de trois à deux cantons au sens strict. Par ailleurs elle ne respecte pas les bassins de vie, à l'exemple de Radon qui s'en va vers le Mèle-sur-Sarthe. Géographiquement cela donne des cantons considérables où les conseillers généraux ne seront effectivement pas trop de deux pour faire face à une actualité parfois bien chargée.